Le traducteur

J’ai commencé la traduction en parfait amateur en 1974, en traduisant des textes pour l’Association suisse des quilleurs sportifs ou l’Association des coifffeurs le soir dans mon minuscule studio de Münchenbuchsee.
Dès août 1973, j’avais été embauché par la Banque Populaire Suisse (BPS) pour un job d’organisateur d’entreprise, dans les locaux au second étage d’une imprimerie à la Eigerstrasse à Berne.

Mon premier équipement avait été l’acquisition en 1974 d’une Underwood pour cent sous à une enchère de la BPS qui liquidait du matériel de bureau. Cette Underwood, je m’en souviens, je l’avais giclée en bleu métallisé.

Par la même occasion, j’avais acheté pour deux francs un écritoire à pédale (sic) déjà d’époque qui me sert encore, mais sans son mécanisme d’asservissement (aujourd’hui, on dirait «analogique») qui faisait descendre la réglette sur la page, mais qui accusait de l’âge et boguait régulièrement. Le voici, légèrement relooké:

Après le déménagement du service informatique de la DG BPS au Murifeld à Berne, ma famille s’agrandissant, il s’agissait pour moi de compléter mon salaire par du travail à domicile. Et comme à l’époque, le service de traduction de la Betriebsorganisation (Mr Roulet) était régulièrement surchargé, on m’a confié la traduction de manuels de déroulements de travail.

C’est ainsi qu’a commencé ma carrière de traducteur. Pour ne pas faire de jaloux en interne, je facturais du reste sous un nom d’emprunt, TRADEX (= traductions express, rien que ça) bien après avoir quitté la BPS en 1988, reprise plus tard par le Credit Suisse! Et déjà, j’étais affilié à la caisse de compensation AVS pour mon activité accessoire, mon revenu atteignant le montant soumis à cette caisse.

En 1985, j’avais fait l’acquisition d’une villa à Worben (ci-dessous). En 1988 donc, ayant quitté la BPS, j’ai commencé mon activité de traducteur freelancer, ayant enfin conquis mon indépendance existentielle. Avant de partir de la BPS, j’avais acquis quelques clients du style Schweizerische Gesellschaft für Organisation (SGO), Association suisse des banqueirs (ASB), Telekurs, outre bien entendu mon ancien employeur, la BPS. C’était il y a une trentaine d’années, déjà … C’était le bon temps avec mon ex et mes 5 enfants.

Photo prise le 10 juillet 2019. Tout a poussé autour depuis. Worben ou le paradis perdu.
Le second étage a été construit en 1991 par mon ex et moi. Le nouveau propriétaire, Mr Mäusezahl, épidémiologue, a repeint la bicoque à sa façon, avec de vives couleurs. J’avais mon bureau à droite, derrière le garage.