Le webmaistre

En 2000, j’ai suivi un cours de webmaster à l’ESIS Sierre, uniquement pour le plaisir d’apprendre quelque chose de nouveau à 53 ans, conclu par l’obtention de ceci le 29.9.2000 à Lens, ainsi qu’une autre attestation de formation PHP sous forme d’atelier en 2002:

Je ne l’ai pas regretté depuis, concevant moult sites web plus éphémères les uns que les autres pour des événements associatifs ponctuels (politique, événements sportifs, festivals de musique).

Mon travail de prédilection est la traduction surtout technique. Depuis 30 ans, j’ai constitué un lexique électronique allemand-français, un bien précieux tout personnel. Un essai de diffusion sur ce site a tourné court il y a 6 ans, suite à des objections de droit d’auteur de la part d’un collègue au ton occasionnellement menaçant, mais bon type en définitive. Admettons, il a la loi de son côté: tout ce qui circule sur Internet, par exemple un lexique, n’est pas forcément réutilisable à titre public par un tiers. J’ai donc abandonné ce projet où il n’était nullement question de faire de l’argent, mais simplement d’aider informellement d’autres traducteurs dans leurs recherches. Vain propos, me direz-vous!

Ma version locale Superbase me retrouve un terme parmi bientôt 500’000 en 1/10 de seconde. Datant de 1992, elle n’a pas pris une ride:

Pour les intéressés, ce site a comme enveloppe (= shell) WordPress le bien nommé. Le contenu est codé en partie en PHP. J’ai tourné le dos à ASP qui me paraissait trop lourd. Mon hébergeur est VTX, Genève