Mante religieuse

Sur ma place de parc le 4.9.2019. Très agressive, fonçant sur mon objectif. Je l’ai échappé belle. Paraît qu’à l’accouplement, elle dévore la tête du mâle pour lui épargner le mal au caillou post-erectum/ejaculatum, amen. Quelle solllicitude toute féminine! Et d’après la photo et son bide, elle l’a indubitablement consommé sans façon. Relisez ma troisième phrase…